Articles avec #books tag

Publié le 22 Octobre 2014

 

 

Un des plaisirs de l'automne : se pelotonner au chaud , petite bougie ou feu qui crépite, thé fumant, chat qui ronronne, un peu de musique ...et Mmmmm... un livre...


27 9882

Et parmi ceux qui ont habité mes derniers mois, il y en a eu de très beaux...

27 9254

 

"Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"de Harper Lee :

Une petite ville du sud des Etats unis  dans les années trente, ségrégationniste et marquée par la grande dépression, une famille atypique , des personnages très attachants, un combat perdu d'avance pour la justice, une belle histoire  ou plûtot de belles histoires et surtout une ôde à l'enfance et à la liberté .

J'ai adoré !

 

"Seul dans Berlin " de Hans Fallada :

Un immeuble dans le Berlin des années 40 où cohabitent des gens simples, ordinaires : des nazis convaicus, des opportunistes, des juifs, ceux qui veulent ne rien voir, ceux qui ont peur et ceux qui un jour réagissent. Comment, pourquoi certains se révèlent  être des brutes immondes et d'autres des héros alors que tous sortent leur poubelle à la même heure.

Une ambiance oppressante et la nature humaine dans tous ses états, du plus sombre au plus lumineux.

Excellent.

 

"Maus" de Art Spiegelman : 

Je ne suis pas très BD mais cela faisait longtemps que celle ci m'intriguait : comment traiter de la Shoah par la BD ?

Le résultat est un véritable bijou : des dessins en noir et blanc , très sobres où les juifs sont des souris et les SS des chats, deux histoires enchâssées, celles des parents de l'auteur, juifs polonais qui vont connaître le sort terrible de milliers d'autres dans les années 40, celle de l'auteur qui traque les souvenirs de son père et essaie de le comprendre, la Shoah dans toute son horreur et ses conséquences sur les survivants et la génération suivante. On ne le lâche plus.

 

"La lettre à Helga" de Bergsveinn Birgisson :

En Islande de nos jours, un vieil homme écrit une lettre à la femme qu'il a aimée. Le livre est cette longue lettre d'amour. C'est à la fois le récit d'une histoire d'amour forte et tourmentée et celui d'épisodes de vie de gens simples (et hauts en couleurs) dans la campagne islandaise du siècle dernier où la nature sublime et implacable est omniprésente.A quoi se résume une vie ?

Très sensuel, juste, émouvant, souvent comique et très poétique.

J'ai adoré.

 

En espérant que cela vous donnera envie de vous y plonger vous aussi...

27 9885Et si vous avez envie de partager ici vos coups de coeur lecture, n'hésitez surtout pas !

 

Allez, c'est fini pour aujourd'hui,

 

100 2164

 

 

 

   ronron bye bye ronron

 


Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0

Publié le 23 Février 2014

 

 

 

A l'heure où les discours homophobes, les valeurs ultra traditionnelles de la famille et les pires inepties sur la "théorie du genre" se taillent la part belle, voici une lecture tout à fait salutaire...


23-4943.JPG

 

Roman autobiographique d'un tout jeune homme qui raconte le calvaire qu'ont été son enfance et son adolescence dans un petit village où son crime est dès le début d'être différent : efféminé.


Quotidien sordide dans un milieu rural sinistré où la misère économique, culturelle et affective va de pair avec la haine, le rejet et la négation de tout ce qui est différent et où les stéréotypes broient .


Des efforts pathétiques de cet enfant pour correspondre aux attentes de son milieu, de la cruauté d'un  entourage tout aussi victime que lui de la prédominance de valeurs et comportements transmis de génération en génération, de ses relations ambigües avec ses tortionnaires, à la peinture d'une France miséreuse dont on ne parle jamais, tout sonne juste et éclaire dans ce roman sombre, poignant et courageux.


"Tous les matins, en me préparant dans la salle de bains, je me répétais cette phrase sans discontinuer, tant de fois qu'elle finissait par perdre son sens, n'être plus qu'une succession de syllabes, de sons. Je m'arrêtais et je reprenais: "Aujourd'hui, je serai un dur."

 

"Uniquement cette idée : ici, personne ne nous verrait, personne ne saurait. Il fallait éviter de recevoir les coups ailleurs, dans la cour, devant les autres, éviter que les autres enfants ne me considèrent comme celui qui reçoit les coups."

 

Affirmer encore que non, tout ce qui vient de la famille et des traditions n'est pas forcément bon et que c'est une des missions essentielles de l'école laïque et républicaine que de lutter contre les stéréotypes.

 

 

Allez, c'est fini pour aujourd'hui,

 

100 2164

 

 

 

   ronron bye bye ronron

Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0

Publié le 24 Juillet 2011

(Au moment où en Europe du nord,tant de gens sont en deuil...)

 

 

 

 

J'étais quelque part  "entre ciel et terre"...

 

100 8171

 

 quelque part en Islande au siècle dernier,dans un village de pêcheurs,gelée sur une barque défiant la mer déchaînée,près d'un gamin brisé par le deuil,sur un chemin initiatique vers la transformation,dans un village où chaque habitant porte son destin.


Un roman puissant,dense,glacial,lumineux et rude.

Une réflexion sur le deuil,les deuils,le sens de la vie, écrit dans une langue très poétique aux images fortes.

Un roman dont on commence à souligner quelques passages particulièrement beaux ,ce qu'on arrête assez vite de faire quand on s'aperçoit qu'on est en train de souligner presque tout.


"Les sanglots apaisent et soulagent mais ils ne suffisent pas.On ne peut les enfiler les uns derrière les autres et les laisser s'enfoncer comme une corde scintillante dans les profondeurs obscures afin d'en remonter ceux qui sont morts et qui auraient dû vivre."


Et des personnages uniques,tous solitaires,tous éprouvés par la vie ,tous entre rêve et réalité :le vieux marin aveugle penché sur des cartes obsolètes,le capitaine ivrogne persuadé que tout redeviendrait comme avant s'il réussissait à se rappeler le prénom de sa femme,les 2 épiciers ,père et fils ,une seule personne dans deux corps et tant d'autres...et puis des femmes ,des femmes au dessus du lot ,des femmes indépendantes,rebelles et souveraines.

 

"A son grand étonnement ainsi qu'à son incroyable soulagement, les deus femmes affichèrent un sourire.Il aperçut toutes les dents de Geibruour,si blanches,ses deux canines carnassières,mais les incisives de la mâchoire supérieure étaient de travers,ce qui était une bonne chose car ce qui est blanc et totalement droit finit par être ennuyeux.Sans le péché,il n'est nulle vie."

 

Allez, c'est fini pour aujourd'hui,

 

100 2164

 

 

   ronron bye bye ronron 


Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0

Publié le 28 Novembre 2010

Tous les ans,c'est pareil :"bien fait pour toi" déteste le mois de novembre...brr...


 

100_4567.JPG

 

Du froid,du gris,de la pluie,du brouillard,la nuit quand on part le matin, la nuit quand on rentre,les doigts gelés et le nez qui coule...et faut pas compter sur Biolay pour s'remonter l'moral...


Bref:novembre,c'est le mois de la DE-PRIME...

 

Enfin...d'habitude...

Parce que cette année: j'ai L'AN-TI-DOTE !

 

"I've got the antidote here..."

100 4790

 

Je viens de refermer "La tête en friche "de Marie Sabine Roger et je me suis RE-GA-LEE !

Un vrai petit bijou d'humour, de sensibilité et de délicatesse.Une très belle histoire d'amitié entre une frêle petite mamie cultivée et solitaire et un grand gaillard un peu benêt pas franchement gâté par la vie...une histoire de transformation,de métamorphose...une histoire  de livres...bref : une histoire d'amour.

Et puis surtout un style que j'adore.Je vous livre les 3 premières lignes:


"J'ai décidé d'adopter Margueritte.Elle va bientôt fêter ses quatre-vingt-six ans,il valait mieux pas trop attendre.Les vieux ont tendance à mourir."


J'ai beaucoup beaucoup ri  ,c'est sûr mais c'est aussi très touchant et la note générale est incontestablement l'optimisme et la joie ...malgré tout...

C'est un livre qu'on referme avec une pêche d'enfer !


Merci Mme Marie Sabine ,c'est un bien beau cadeau que vous nous avez fait là...


Et novembre,tu peux y aller.Vas y ,fais l'malin,fais pêter ton gris et ta morosité ! (voir:tristesse,spleen,dépression...celles qui ont lu le bouquin comprendront...)


Moi,je m'en fous :j'ai l'antidote !


Allez, c'est fini pour aujourd'hui

 

100 2164

 

 

   ronron bye bye ronron




Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2010

 Un bien joli tag que celui que m'a proposé Mme Zaza : mes 15 auteurs préférés,vite vite comme ils viennent sans (trop) réfléchir, en 15 mn :

 

100 4666

 

-Alessandro Baricco :C'est le 1er qui m'est venu,surtout pour "Soie"un vrai bijou...

L'amie qui me l'avait conseillé,m'avait dit :"arrête tout ce que tu peux lire et prends ça..."

Je ne peux pas dire mieux.

 

-Alice Ferney :pour "L'élégance des veuves"(il n'est pas sur la photo,j'ai du le prêter).De la pudeur ,de l'émotion,des vies de femmes dans l'ombre...Superbe !

 

-Philippe Claudel:J'adore son style,poétique,sobre ,ses descriptions et bien sûr ses histoires.J'ai adoré "Les âmes grises" et j'ai pleuré à en remplir un bol sur "la petite fille de Monsieur Linh"

 

-Italo Calvino: quand l'intelligence,l'humanité et la fantaisie  se rencontrent,ça donne Calvino...

 

-Camus :surtout  pour "La chute" qui a marqué mon adolescence. Et puis la cupalbilité, la faute, le jugement,ça me travaille beaucoup.(no comment)

 

100 4669

 

-Schlink:pour "Le liseur" :culpabilité,sensualité,pardon,courage,livres...et surtout une très belle histoire d'amour.

 

-Jane Austen:Je les ai tous lus,je les relis et c'est toujours le même plaisir...J'm'y vois,traînant en longue robe et petit chapeau dans la campagne anglaise...

 

-Anna Gavalda: Comment résister au Prozac en vente libre au rayon poche ?

 

-Arto Paasilinna: Des livres qu'on lit avec un petit sourire du début à la fin...Il est barré...

 

-Maxence Fermine :J'ai beaucoup aimé 'Neige",jolie fable poétique dans un style "haïkuisant"

 

 

 

100 4672

 

 

-Stefan Zweig: Génial,tout est génial...Petit faible pour "lettre d'une inconnue"

 

-Tchékhov:Un régal aussi.J'adore ses nouvelles.

 

-Friedrich Dürrenmatt: "La panne"ou "la promesse" entre polar et philosophie

 

-Dino Buzzati : J'ai adoré "Le K",des nouvelles qu'on n'oublie pas...

 

-Jorn Riel: "le jour avant le lendemain"est un magnifique roman du grand Nord et ses "Racontards arctiques" sont excellents,poétiques et truculents.

 

Voilà,c'est mon top fifteen...Je n'sais pas si ça donnera envie à quelqu'un de les lire...mais moi,ça m'a donné envie de les relire...

 

 

100 4675

 

Petit relais vers:

"Emilie part en thèse"

"Red de rouge"

"Desfleurs"

si ça les tente...

 

Oh! mince...j'ai oublié Erri de Luca...

 

Allez, c'est fini pour aujourd'hui

 

100 2164

 

 

   ronron bye bye ronron

Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0

Publié le 23 Octobre 2010

Give me a reason to love you

Give me a reason to be ...a woman

 

 

 

Petit coup d'oeil sur des lectures non pas "pour les filles" mais qui parlent de femmes,de féminité,de différences,de respect ,de pressions,de barbarie,de haine et d'amour aussi...

-"Les monologues du vagin" d'Eve Ensler :pièce de théâtre savoureuse,drôle et touchante sur la sexualité féminine.Texte court, direct sans tabous où la parole est donnée aux femmes ,à toutes les femmes et où chacune pourra se reconnaître...
(à faire lire à "mari-chéri")

-"Un corps parfait"d'Eve Ensler :où le même auteur dénonce avec le même style " la tyrannie du corps parfait";tyrannie imposée, ingérée,acceptée,recherchée...Privations,violences
,souffrances,mutilations pour correspondre à une image stéréotypée...
(à offrir à sa fille)

-"Mille soleils splendides" de Khaled Hosseini: Un magnifique roman ,de superbes portraits de femmes dans l'Afghanistan de la guerre.Une histoire d'amitié poignante entre deux femmes (assez rare en littérature comme si l'amitié ne se conjuguait qu'au masculin et que les femmes étaient forcément des rivales prêtes à se créper le chignon pour le premier hidalgo qui passe),l'histoire récente d'un pays sacrifié,de son peuple qui souffre,de ses femmes bafouées,de ces destins brisés par la barbarie et l'obscurantisme.
On quitte les personnages à regrets...surtout Mariam...
(merci madame D)
(à faire lire à tous mais à ses fils surtout)

Et pour finir une petite proposition cinéma (même si c'est pas tout récent ) sur le même thème :

Caramel
Bande annonce vost publié par CineMovies.fr - Les sorties ciné en vidéo
Un petit bijou...

Allez, c'est fini pour aujourd'hui

 

100 2164

 

 

   ronron bye ronron

Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0

Publié le 28 Août 2010

Les lectures étant les seuls voyages que "bien fait pour toi" puisse se permettre ,elle vous livre ici ses quelques impressions de voyages de l'été...

 

100 3376

 

 

-"L'homme qui voulait être heureux " de Laurent Gounelle: La découverte du chemin vers le bonheur d'un jeune homme auprès d'un sage balinais.

Un peu simple,trop facile pour être réellement crédible.On mesure au moins ici la différence entre ce qu'il est convenu d'appeler "le développement personnel"et une recherche spirituelle plus profonde..et forcément beaucoup plus longue.

Bof...

 

-"Les belles choses que porte le ciel"de Dinaw Mengestu:

regard sur un petit épicier; emigré éthiopien ,dans un quartier pauvre de Washington.

Une trés belle histoire d'amour, d'amitié,de rêves envolés mais aussi de dignité et d'espoir sur fond d'Amérique des exclus et des deshérités.Un personnage principal (j'ai du mal avec les "héros"...) résigné et touchant et avec lequel on voudrait croire que...

Vraiment très bien.

 

-"La solitude des nombres premiers" de Paolo Giordano

Un bien joli titre pour un roman prenant sur le traumatisme, la culpabilité ,la difficulté à communiquer et à (s') aimer . 2 jeunes personnages brillants et sombres à souhait ,faits l'un pour l'autre mais ...

Pas mal du tout.

 

-"Le jour avant le bonheur "d'Erri de Luca

Ce n'est pas mon premier Erri de Lucca et je les adore tous.

Roman iniatique d'un grand pouvoir évocateur où un jeune italien découvre la vie et l'amour.Une Italie des pauvres,fière et passionnée.Une écriture sobre et poétique.

J'adore...

 

-"Seul dans le noir " de Paul Auster

Un début très prometteur, la réalité et la fiction qui se mêlent.Histoire du narrateur et histoire que s'invente le narrateur pendant ses nuits d'insomnie.

L'une tourne court quand l'autre n'en finit pas (et m'ennuie...).Ca part un peu dans tous les sens .

Bof, décevant...

 

-"Un monde sans fin " de Ken follett

Bon,je ne l'ai pas fini et avec ses 1283 pages il pourrait p'têt bien être le livre sans fin...

Mais bon,me voila partie dans l'Angleterre du Moyen Age ,avec décors et costumes,moult personnages et  intrigues,de l'amour et du suspens.C'est pas de la grande littérature mais c'est l'idéal pour  se dépayser et se vider la tête.

Une bonne lecture pour affronter la période de la rentrèe des classes...

100 3379

 

 

 

 

 

 Et vous, vous lisez quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez, c'est fini pour aujourd'hui

 

100 2164

 

 

   ronron...bye...ronron...

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0

Publié le 20 Mai 2010

100_2540.JPG

 

 "Bien fait pour toi" vient de refermer "Le mec de la tombe d'à côté" de Katarina Mazetti chez Babel...Ce fut un VRAI plaisir...

 

Merci à Nata chez qui je l'ai découvert ici et qui m'a donné envie de le lire.

 

 

 

 

Elle, elle vient de perdre son mari ...

Lui,sa mère...

 

 

Elle,elle culpabilise devant la tombe de ne pas éprouver plus de chagrin :"On pourrait dire que je me sentirais beaucoup mieux si j'arrivais à me sentir moins bien".

Lui, a surtout besoin de souffler un peu: "me rendre sur la tombe est mon seul bol d'air, mais, même là, j'ai du mal à me dire que j'ai le droit de faire une pause et de simplement penser".

 

 

Elle, c'est une intello un peu coincée...

Lui,un fermier  bourru débordé par le boulot...

 

En un mot : tout les rapproche...et pourtant bien sûr ...l'intello ne s'avèrera pas si coincée que ça,et l'éleveur pas si bourru...

 

Le ton est léger ,frais sans jamais être superficiel.

Choc des cultures oblige,on rit vraiment beaucoup.Mais il y a vraiment quelquechose en plus.

Les chapîtres se succèdent tantôt écrit à la première personne par l'un puis l'autre et tous deux se confient et se livrent. Ils sont souvent ridicules  (mais pas plus que vous ou moi ...enfin ...moi au moins...) parfois énervants mais surtout si touchants dans leurs maladresses et leurs errements, si attachants ,si terriblement humains .Et les personnages secondaires ne sont pas en reste (superbe Marta ...)

L' histoire d'amour n'est ni plate ni convenue.Et la fin m'a laissée bien chamboulée...(il m'en faut peu ,c'est vrai...)

Les histoires d'amour ne sont peut-être ni tout à fait simples, ni vraiment compliquées...

 

 

Pas de soucis les copines de "la vraie vie" :je vous mets le bouquin de côté et le prête à qui le veut.Pour les autres, c'est 7,5 euros dans toutes les librairies...

 

Sur ce , elle vous quitte (en se disant qu'elle doit bien avoir une pierre tombale à dépoussiérer...Hmm...hmmm...).

 

Allez, c'est fini pour aujourd'hui

 

100 2164

 

 

   ronron...bye...ronron...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0

Publié le 7 Mai 2010

Petit tour au salon du livre  samedi dernier pour "bien fait pour toi"...

Elle feuillette ...elle feuillette ...et...

 

100 2441

 

 

 

 

 

...Oh! Oh!! Oh!!!...Tombe sur une petite merveille...Hmm...

 

 "Le petit voleur de mots" ou comment apprendre à dire, à communiquer, à s'exprimer avec les mots...

 

                                                                               100 2434

 

 

 

Des illustrations aux merveilleuses couleurs ...

mélange d'impression ,de gravure, de lignes et de taches...

 

 

 

 

entre le patchwork et le collage...100 2432

un petit personnage solitaire et muet...un chat, des oiseaux...

 

 

 

 

 

Beaucoup de douceur...

 

 

 

 

100 2431

 et des traces d'écrit partout;

langage épars, inaccessible...

 

 

 

 

 

 

 

Un texte très poétique , jamais mièvre, qui conduit le "petit voleur"  à la recherche des mots vers l'amitié et l'amour...

 

100 2430

 

                      

 

 

 

Un titre à retenir  pour faire (ou se faire) plaisir :

  "Le petit voleur de mots" de Nathalie Minne chez Casterman

 

 

 

 

Bon, elle le sait c'est le 2 eme livre "pour enfants"...non,non ce n'est pas une défomation professionnelle...oui ,oui! elle aime vraiment ça...euh...mais bien sûr qu'elle peut lire des livres sans images ! Ca sera "critique de la raison pure " la prochaine fois...(ça vous apprendra à vous moquer !)

 

 

Ah ! dommage vous ne verrez pas ses belles pompes today...pas trop déçu(e)s ?

 

 

 

 

Allez, c'est fini pour aujourd'hui

 

100 2164

 

 

   ronron...bye...ronron...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0

Publié le 16 Avril 2010

"Quand tout va mal,            100_2172.JPG

que j'ai la tête à l'envers

et les pieds dans la boue..."

 

Ainsi commence le très,très joli livre de Maud Roegiers: "Prendre le temps" (chez "Alice jeunesse") que "Bien fait pour toi" a déniché à la médiathèque pour ses petits élèves...

 

(eh! oui...elle est "mékresse" ..nuln'est parfait...)

 

C'est un petit livre tout simple,qui raconte en peu de mots,très sobrement ce qu'une petite fille fait quand elle ne va pas bien.("Bien fait pour toi" se permet d'ajouter que ça n'arrive pas forcément qu'aux "petites" ou qu'aux "fifilles" ...salut les "guerriers"!)

 

 

Et ce qu'elle fait, c'est l'essentiel, ce à côté de quoi on 100_2169.JPGpasse  sans arrêt parcequ'on n'a pas le temps,parcequ'on a des choses "importantes" pire "urgentes" à faire,parcequ'on est débordé, toujours débordé...

 

 

A chaque petite chose qu'elle prend le temps de faire correspond une illustration superbe avec des superpositions (tissus peut-être...tiens tiens...) ,des contours flous , des décalages entre graphisme et fond,et des "cadrages" inhabituels qui laissent une grande place au vide...

 

100 2171

 

 

C'est beau... c'est beau ...et ça fait du bien...

 

 

A mettre absolument entre toutes les mains (petites et moins petites...)

 

100 2168

 

Allez, c'est fini pour aujourd'hui

 

100 2164

 

 

   ronron...bye...ronron...

Voir les commentaires

Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #books

Repost 0