POUR TOUTES MES SOEURS...

Publié le 8 Mars 2013

 

 

 

Comme c'est aujourd'hui la journée de la femme, je ne résiste pas à vous coller un peu de lecture.

J'ai lu cet extrait sur le blog de Miclasouris,tiré d'un manuel de "bonne conduite" des années 60 : une vraie perle !

Jugez plutôt :

Faîtes en sorte que le souper soit prêt

Préparez les choses à l'avance, le soir précédent s'il le faut, afin qu'un délicieux repas l'attende à son retour du travail. C'est une façon de lui faire savoir que vous avez pensé à luiet vous souciez de ses besoins. La plupart des hommes ont faim lorsqu'ils rentrent à la maison et la perspective d'un bon repas (particulièrement leur plat favori) fait partie de la nécessaire chaleur d'un accueil.

Soyez prête

Prenez quinze minutes pour vous reposer afin d'être détendue lorsqu'il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez fraîche et avenante. Il a passé la journée en compagnie de gens surchargés de soucis et de travail. Soyez enjouée et un peu plus intéressante que ces derniers. Sa dure journée a besoin d'être égayée et c'est un de vos devoirs de faire en sorte qu'elle le soit.

Rangez le désordre

Faites un dernier tour des principales pièces de la maison juste avant que votre mari ne rentre. Rassemblez les livres scolaires, les jouets, les papiers, etc. et passez ensuite un coup de chiffon à poussière sur les tables.

Pendant les mois les plus froids de l'année

Il vous faura préparer et allumer le feu dans la cheminée, auprès duquel il puisse se détendre. Votre mari aura le sentiment d'avoir atteint un havre de repos et d'ordre et cela vous rendra également heureuse. En définitive veiller à son confort vous procurera une immense satisfaction personnelle.

Réduisez tous les bruits au minimum

Au moment de son arrivée, éliminez tout bruit de machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Essayez d'encourager les enfants à être calmes. Soyez heureuse de le voir. Accueillez-le avec un chaleureux sourire et montrez de la sincérité dans votre désir de lui plaire.

Écoutez-le

Il se peut que vous ayez une douzaine de choses importantes à lui dire, mais son arrivée à la maison n'est pas le moment opportun. Laissez-le parler d'abord, souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres. Faîtes en sorte que la soirée lui appartienne.

Ne vous plaignez jamais s'il rentre tard à la maison

On sort pour dîner ou pour aller dans d'autres lieux de divertissement sans vous. Au contraire, essayez de faire en sorte que votre foyer soit un havre de paix, d'ordre et de tranquilité où votre mari puisse détendre son corps et son esprit.

Ne l'accueillez pas avec vos plaintes et vos problèmes

Ne vous plaignez pas s'il est en retard à la maison pour le souper ou même s'ilreste dehors toute la nuit. Considérez cela comme mineur, comparé à ce qu'il a pu endurer pendant la journée. Installez-le confortablement. Proposez-lui de se détendre dans une chaise confortable ou d'aller s'étendre dans la chambre à coucher. Préparez-lui une boisson fraîche ou chaude. Arrangez l'oreiller et proposez-lui d'enlever ses souliers. Parlez d'une voix douce, apaisante et plaisante. Ne lui posez pas de questions sur ce qu'il a fait et ne remettez jamais en cause son jugement ou son intégrité. Souvenez-vous qu'il est le maître du foyer et qu'en tant que tel, il exercera toujours sa volonté avec justice et honnêteté.Lorsqu'il a fini de souper, débarrassez la table et faites rapidement la vaisselle.

Si votre mari se propose de vous aider,

Déclinez son offre car il risquerait de se sentir obligé de la répéter par la suite et après une longue journée de labeur, il n'a nul besoin de travail supplémentaire. Encourager votre mari à se livrer à ses passe-temps favoris et à se consacrer à ses centres d'intérêt et montrez-vous intéressée sans toutefois donner l'impression d'empiéter sur son domaine. Si vous avez des petits passetemps vous-même, faites en sorte de ne pas l'ennuyer en lui parlant, car les centres d'intérêts des femmes sont souvent assez insignifiants comparés à ceux des hommes.

A la fin de la soirée

Rangez la maison afin qu'elle soit prête pour le lendemain matin et pensez à préparer son petit déjeuner à l'avance. Le petit déjeuner de votre mari est essentiel s'il doit faire face au monde extérieur de manière positive. Une fois que vous êtes tous les deux retirés dans la chambre à coucher, préparez-vous à vous mettre au lit aussi promptement que possible. Bien que l'hygiène féminine soit d'une grande importance, votre mari fatigué, ne saurait faire la queue devant la salle de bain, comme il aurait à le faire pour prendre son train. Cependant, assurez-vous d'être à votre meilleur avantage en allant vous coucher. Essayez d'avoir une apparence qui soit avenante sans être aguicheuse. Si vous devez vous appliquer de la crème pour le visage ou mettre des bigoudis, attendez son sommeil, carcela pourrait le choquer de s'endormir sur un tel spectacle.

En ce qui concerne les relations intimes avec votre mari

Il est important de vous rappeler vos voeux de mariage et en particulier votre obligation de lui obéir. S'il estime qu'il a besoin de dormir immédiatement, qu'il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par les désirs de votre mari en ne faites en aucune façon pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime.

Si votre mari suggère l'accouplement

Acceptez alors avec humilité tout en gardant à l'esprit que le plaisir d'un homme est plus important que celui d'une femme, lorsqu'il atteint l'orgasme, un petit gémissement de votre part l'encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir.

Si votre mari suggère une quelconque des pratiques moins courantes

Montrez-vous obéissante et résignée, mais indiquez votre éventuel manque d'enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre mari s'endormira alors rapidement ; ajustez vos vêtements, rafraîchissez-vous et appliquez votre crème de nuit et vos produits de soin pour les cheveux. Vous pouvez alors remonter le réveil afin d'être debout peu de temps avant lui le matin. Cela vous permettra de tenir sa tasse de thé du matin à sa disposition lorsqu'il se réveillera.

 

 

Eh ! oui,les filles, on revient de loin...et y a encore du taf !

 

Allez, c'est fini pour aujourd'hui,

 

100 2164

 

 

   ronron bye bye ronron


Rédigé par bien fait pour toi

Publié dans #sa petite vie entre blues et pop

Repost 0
Commenter cet article

orange pressée 20/03/2013 20:01

aaaaaaaaaaahhhh
oui comme tu dis on revient de loin. pas eu le temps de tout lire, je reviendrais plus tard pour le lire mieux. mais la franchement le si peu que j'ai lu, ça m'a fait rire... rolalala. ça devait
etre affreux. en meme temps, certains peuples positionnent encore la femme ainsi............... bises, et merci pour l'article :)

Cendrillon 15/03/2013 22:23

Waouh, j'en reviens pas ! On en a fait du chemin depuis les années 60 !

Vinciane 13/03/2013 15:07

Je huuuuuuuuuuurle d'horreur ! C'est encore tellement d'actualité ailleurs, mais autour de nous aussi... Je ne me considère pas féministe mais je suis hyper réactive face à l'inégalité femme-homme.
Mères, c'est à nous de jouer en guidant nos enfants vers un monde plus respectueux !

laflo 10/03/2013 19:41

Oui, j'ai tout lu et jte dis pas se que je ressentais...
Merci aux hommes qui ne sont pas comme ça... et... (jpeux pas l'écrire, mais je le pense très très fort) aux autres qui le sont toujours ! car je sais que ça existe toujours ! ptêtre pas tout tout,
mais bon, beaucoup de choses quand même.
Là, jpeux plus rien dire sur ça...

mamipatou 10/03/2013 10:42

Pour les instits c est le code soleil

les valseurs 10/03/2013 09:02

édifiant !

Dame EtCaeTeRa... 09/03/2013 16:21

tu me fais froid dans le dos... ah non, zut, je ne devrais pas dire ça, au cas où un homme passe dans le coin, il doit avoir déjà bien assez de soucis comme ça ! hi hi !

marie 09/03/2013 13:40

Je lis actuellement Les enfants de la Terre de J M Auel, où l'héroïne explique sa difficulté à refuser les avances d'un homme, car c'était inconcevable dans son clan! Mais bon l'histoire se situe
pendant la préhistoire!!!

leshabilleuses 09/03/2013 12:01

Oh lala, quand je relis mon post d'hier je vois que je fais toujours autant de fautes!! A quand la journée de l'orthographe?? ;)

anne 09/03/2013 10:10

mais c'est une soirée chez moi que tu as décrite !!

à quand la journée internationale de l'homme? ah, c'est tous les jours sauf le 8 mars ?

téï 09/03/2013 09:46

Non mais je rêve!Toi qui est "mécresse" savais-tu qu'il existait le même genre de manuel pour nous? (je ne me souviens plus du nom)Bien d'accord avec le com plus haut, si on ne critique pas les
hommes feront plus et le mien pareil, il y avait école le samedi matin, bien obligé de se débrouiller tout seul avec les bébés!

Pierrette Richard 09/03/2013 09:46

Pinaise! ça fait peur! J'en connais encore certains dans c'est le plus grand rêve: retourner à cette époque bénie ,-)

bien fait pour toi 13/03/2013 09:03



Moi aussi ,j'en connais...beurk...



téï 09/03/2013 09:33

Non mais je rêve, est-ce possible?Toi qui est "mécresse" te souviens-tu qu'il y avait à peu près le même genre de manuel pour nous? (je ne me souviens plus du nom)

leshabilleuses 09/03/2013 09:02

Pauvres hommes d'aujourd'hui!! Tu m'étonnes que certain voudrait bien revenir en arrière!! J'ai dégotté une perle, il cuisine tous les jours et laisse une cuisine nickel. (hihi)Du coup il connait
bien le fait d'en avoir marre que ça revienne tous les jours...Alors je prends le relai. Mais pour le linge c'est moi (on est 7 quand même!)
Il faut bien éléver nos garçons mesdames (et messieurs), et apprendre à nos filles à se respecter et à respecter l'envie des hommes d'en faire plus en arrêtant de critiquer leurs initiatives. Mon
mari s'occupait seul des enfants le matin quand je travaillais et qu'ils étaient petis, je ne préparait jamais leur vêtements à l'avance, c'est lui qui choisissait, mais je ne me suis pas moquée
des fautes de gouts, sinon il ne l'aurait plus fait et m'aurait demander de préparer. Attention à nos attitudes dévalorisantes, parfois, donnons leur place. Et messieurs, levez vos fesses et
montrez nous de quoi vous êtes capable!;)
On a déjà fait du chemin!!
A bientôt Sylvie (et son poste à ralonge!)

Christine 09/03/2013 08:21

Qui n'a pas entendu ces réflexions; 'Attends, j'ai bossé, moi!", "Qu'est-ce qu'on mange? Tu as repassé ma chemise? où as-tu rangé...?C'est le désordre ici!" Un autre vocabulaire, un autre
temps....Peu ou pas de changement!!!! Soyons vigilantes et ne résistons pas au changement

Senami 09/03/2013 08:10

"S votre mari suggère l'accouplement..." Ah Ben celle la je ne la connaissais pas... Dans le même genre j'ai un manuel de la parfaite ménagère qui appartenait à mon arrière grand mère. Je vous
ferai partager "comment avoir des ongles vernis impeccables après la vaisselle" et le "comment se comporter avec le petit personnel"
Toute plaisanterie mise à part, oui il y a encore BCE a faire. Je travaille depuis 20 ans avec des ados et la vision de la femme est très dégradée. Réveillons nous !
Senami

ctextiles 08/03/2013 23:15

oh là là, j'ai peine à croire que c'était encore comme cela en 1960, je suis née en 1961 et je n'ai jamais vu ma mère dans ce style, c'était une femme moderne finalement qui travaillait et avait
des responsabilités sous une apparence modeste et discrète mais elle n'a pas eu le temps de vieillir.
Marie

lilylazuli 08/03/2013 22:50

Certaines de nos mères l'ont vécu, certaines de nos soeurs le vivent encore, ça fait froid dans le dos.

papelhilo 08/03/2013 22:50

ma mère avait dégoté ce texte-là et l'avait lu pour mon mariage (au 2d degré évidemment !), et je crois pouvoir dire que je n'ai appliqué aucun précepte !! en particulier celui qui consiste à créer
une ambiance calme pour son retour le soir (mômes qui braillent, étendage de lessive plein la cuisine et autres bruits de fourneaux !!! et je trouve qu'il a déjà bien de la chance que ce soit moi
qui gère ce bazar !!)

sableturquoise 08/03/2013 22:19

quelle horreurrrrrr !